Mes précédents romans

 
Couvcorail.jpg
COUV1.jpg
Couv Chien.jpg
couverture2.jpg
E_B.jpg
 

L'OISEAU DE CORAIL

Un plongeur, victime d’une narcose, cherche à identifier des traumatismes enfouis, ranimés à la suite de cet accident.
Mais comment se délester des plombs de son enfance ?
Dans une ascension vertigineuse, des profondeurs marines aux montagnes du Mercantour, comment interpréter cet ALCYON 
toujours présent, à la fois corail, oiseau et étoile, passeur du rêve à la réalité, du mensonge adulte à la vérité de l’enfance ?
Dans ce périlleux voyage initiatique, il n’aura qu’une certitude :
On ne plonge jamais seul. Ni en mer, ni dans sa propre histoire.

 

LE CARNAVAL DES TRANSIS

Les transis dansent et gesticulent. Adrien est assis sur la " pierre pour laver les morts " au pied de la fresque et les supplie.
Témoin du crime commis par un gendarme, il le verrait bien couché sur cette table d'autopsie moyenâgeuse de l'abbaye de La Chaise-Dieu.
Mais ceux qui n'ont littéralement que la peau sur les os et emportent les vivants quel que soit leur statut dans la hiérarchie sociale, n'ont que faire de ce bègue qui a pourtant besoin de ses mots pour lui échapper.
Ce n'est pas la bonne Danse Macabre.
Dans sa fuite, Adrien va alors implorer tous les squelettes des fresques du XVème siècle, en France et à l'Étranger.
Mais on n'achète pas la Mort.
Même avec des cadavres. 

 

LE CHIEN MUET

"Méfie-toi de l'homme qui se tait et du chien muet" dit le proverbe.
Si tu savais de quoi je suis capable...
Le menu des jours d'Adrien est fait de mots tronqués. Chien muet solitaire, il piste les femmes accrochées à leur téléphone portable. Il flaire et traque en solitaire. Dangereux. 
Il suit lise et finira au pied de la danse macabre, un étrange tableau anonyme au Bar-Sur-Loup.
Des gens meurent en le regardant. Coïncidence ? Malédiction ?
En remontant cette piste, Adrien va croiser celle d'un peintre du XVème siècle et se confronter au mystère qui plane autour de lui.
Qui était vraiment Ludovic Bréa...? 

 

ÊTRE DIEU N'EST PAS SI FACILE

Angelo vient de voler un ex-voto. Et à l'instant où il le met en contact avec celui qu'il pense être son étonnante reproduction, il s'effondre dans une immense lueur.
À son réveil, le temps arrêté n'est plus cette "image mobile de l'éternité immobile". 
- Le monde est mort ! 
...À part cette petite fille inconnue qui ressemble tant à ce tableau de remerciements et fuit devant lui. 
Et ce pouvoir mystérieux:
Tout contact avec d'autres êtres lui permet d'aspirer leur mémoire et ce qu'elle contient de plus terrible. Surtout quand la femme qui le poursuit vient de s'imprégner de celle d'un tueur psychopathe.

 

ÉCLATS DE BULLES

Un vase se brise. une voix connue surgit des bulles incluses dans le verre. C'est la sienne.
"Tue-le !" Mots libérés de leurs carcans, mots soufflés, mots impossibles : elle est morte !
"Tue-le !". Unique message porté par les éclats cristallins.
Le dernier de sa femme décédée, souffleur à la verrerie de Biot.
Car la vengeance reste encore, avec le temps, la forme la plus sûre de la justice.

 

Pour acheter ces romans, veuillez me contacter

© 2019 par Pierre Brocchi/def270473. Créé par WIX.COM